Comment optimiser sa retraite avec l’immobilier locatif ?

Comment optimiser sa retraite avec l’immobilier locatif ?

 

 

Investir dans l’immobilier locatif est synonyme de revenu passif et de tranquillité financière une fois à la retraite. Ce type d’investissement permet de se constituer un patrimoine immobilier ainsi que des revenus complémentaires grâce aux loyers.

 

Optimiser sa retraite dans le neuf ou dans l’ancien ?

 

Entre le neuf et l’ancien, les dispositifs de défiscalisation immobilière sont très distincts. Il faudra sérieusement y réfléchir et se poser les bonnes questions en fonction de sa stratégie d’investissement.

 

Il est certain que si l’on veut faire face aux contraintes imposées par les nouvelles lois immobilières, on choisira la première option pour assurer une rentabilité sur le long terme à son investissement. Une réduction importante d’impôt vous est accordée, selon votre profil, pour stimuler la construction de nouveaux logements. Un logement neuf offre plusieurs atouts financiers. Il permet de bénéficier d’une assurance construction pendant les 10 premières années, les matériaux utilisés sont modernes et moins énergivores et permettent de valoriser son patrimoine lors de sa revente.

 

La deuxième possibilité, l’ancien, n’est pas en reste non plus, il faut souvent prévoir des travaux de rénovation, mais cela ne veut pas forcément dire un budget supplémentaire. Ces travaux seront compris dans votre plan financier. En plus, des travaux donnent de la valeur au bien, là aussi vous serez gagnant lors de la revente. Sans oublier que les travaux sont déductibles des impôts, donc vous pouvez passer quelques années sans payer d’impôts.

 

Le choix dépendra de votre stratégie d’investissement. Rien ne vous empêche de faire les deux.

 

Placer de l'argent pour optimiser sa retraite avec l’immobilier locatif

 

l’immobilier locatif : le placement d’une retraite ?

 

L’âge requis pour partir à la retraite est passé à 62 ans il y a quelques années et pourrait bien passer à 64 ans dans les années à venir. Pourquoi ? Les études montrent que c’est le nouveau point pivot technique et économique.

 

Il est donc possible d’anticiper cette transition et la perte de revenu que cela génère très longtemps à l’avance, 15 ou 20 ans, voire plus si vous êtes un jeune lecteur. A l’heure où j’écris ces lignes, l’assurance-vie et le livret A ne rapportent plus rien. Même pas l’équivalent de l’inflation, ce qui permettrait de protéger notre capital.

 

L’investissement immobilier locatif semble devenir le placement le plus fiable et efficace. Il permet à la fois de se constituer un patrimoine à transmettre aux enfants, et de rapporter un revenu complémentaire sous forme de rente.

 

L’investisseur locatif bénéficie de nombreuses possibilités de plan de financement, offrant différentes défiscalisations sur ses revenus locatifs. Selon son profil et sa stratégie, il faudra choisir son statut et son régime, exemple du régime LMNP ou loueur en meublé non professionnel avec son abattement forfaitaire, ou le régime au réel si vous vous lancez dans de nombreux travaux. La rentabilité financière peut ainsi en être augmentée. Les loyers mensuels que l’investisseur perçoit peuvent ainsi financer d’autres projets.

 

La réussite de l'investissement pour optimiser sa retraite avec l’immobilier locatif

 

Où investir pour optimiser sa retraite avec l’immobilier locatif ?

 

La réponse est simple : PARTOUT.

 

On vous dira souvent que la réussite d’un projet d’investissement immobilier locatif est fonction du choix de la localisation du bien. Il faudra donc privilégier une ville dynamique, attractive et à forte demande de location. Une ville jeune et en constante croissance démographique. C’est FAUX. Vraiment archi FAUX. J’insiste un peu car c’est le pire conseil à prendre quand on débute. Je vous invite à lire mon article sur ce sujet : L’emplacement.

 

Autant tous les conseils ont une part de vérité, car ils sont fonction de votre stratégie d’investissement, autant celui-ci est à bannir.

 

Les personnes qui ont lu cet article ont également aimé :  Comment investir dans un immeuble de rapport ?

 

Ma dernière anecdote en date : un cousin par alliance a acheté une grande ruine non habitable au milieu de nulle part. Lorsqu’il m’y a emmené au détour de toutes ces petites routes, je pensais qu’il s’était perdu… Plusieurs bâtiments en pierre, un hangar ouvert, du terrain en friche, des arbres à abattre. Il avait tout à faire : déposer la charpente pourrie, créer les ouvertures, décaisser et couler une dalle béton car tout était sur terre battue, etc… Aujourd’hui le gros œuvre est fini, l’intérieur est en cours de réalisation. C’est déjà loué. Si si. Les gens du coin, le bouche à oreille, le besoin en toute région. Ça lui fait 2 maisons en pierre et une 3ème plus tard.

 

PARTOUT.

 

A vous d’agir